Rares sont les entreprises qui n’ont pas besoin de « startup capital » comme disent les anglosaxons, des fonds d’amorçage pour rester francophones.
Mais contrairement à ce qu’on pense souvent, il est tout à fait possible d’utiliser différentes sources de financement concomitamment et de financer le développement de son entreprise de manière progressive.
Voyons dans cet article les 5 façons principales de financement d’une entreprise naissante ou déjà existante.

Pour financer le développement de son entreprise : Vous et vos amis

La plupart des entrepreneurs peuvent commencer à financer leur entreprise eux-mêmes, avec leur propre argent.

L’écrasante majorité des gens que je rencontre pensent qu’on ne peut pas commencer sa boîte sans déjà avoir de l’argent. C’est faux !

Vous pourrez sans problème commencer à tester votre service ou votre produit, en conservant votre emploi salarié si vous en avez un. En travaillant le soir ou le weekend par exemple.

Vous n’êtes pas non plus obligé de dépenser des fortunes pour tester votre marché. Certes, mettre en place un site Web professionnel, faire de la publicité et embaucher un commercial, tout cela coûte cher. Mais qui vous dit que c’est vraiment nécessaire pour se lancer ?

Parlons-en, je vous parlerai de la méthode MVP et du Lean Startup, qui pour la plupart des entreprises, constituent des méthodes éprouvées pour se lancer progressivement, sans se ruiner ou sans sur-investir trop tôt. Cliquez sur le bouton bleu ci-dessous pour prendre contact avec nous !

Besoin d'aide pour lancer ou développer votre entreprise ?

 

Comment Financer le Développement de son Entreprise-Love money

Si vous avez déjà trop dépensé, vous pourrez ensuite solliciter votre famille et vos amis, pour qu’ils vous soutiennent dans votre création d’entreprise. En anglais, on appelle cela le « love money », l’argent qui vient grâce à l’amour. Bien trouvé, non ?

Pensez à faire les choses correctement, en signant une reconnaissance de dette et un échéancier de remboursement pour chaque ami qui vous aide. Les dettes, ca se rembourse !

La banque pour financer le développement de son entreprise

C’est une solution de financement beaucoup utilisée en France et régulièrement conseillée par les conseils de l’entrepreneur, tels que les expert-comptables. Surtout si les conseils croient au projet.

L’avantage, indéniable, est que le financement bancaire de votre entreprise vous évite de devoir céder des parts (un % de votre entreprise) à un partenaire, comme c’est le cas pour des investisseurs extérieurs. Vous empruntez par exemple 20.000 Euros pour vous lancer, et vous remboursez ensuite chaque mois à la banque.

L’inconvénient, c’est que la plupart des banques ne sont pas très patientes si vous avez des problèmes et ne remboursez plus. Elles demandent que vous mettiez votre patrimoine personnel en caution, ou encore que vous mettiez les parts de votre boîte en caution. Grosso modo, si vous arrêtez de rembourser pendant quelques mois, la banque pour faire saisir votre entreprise et vous n’en serez plus propriétaire.

Dans les faits, les banques tenteront d’abord de trouver un accord, pour que vous remboursiez avec votre propre argent ou pour étaler la dette dans la durée.

Mais il est utile de savoir que ces risques existent.

Découvrez notre offre de formation en marketing digital !

Les plateformes de financement participatif

Nous avons la chance en France d’avoir récemment eu des lois permettant l’essor (en retard par rapport à d’autres pays) du financement participatif.

Le financement par la foule de votre entreprise, c’est un bon moyen de se faire connaître, au passage. Vous faites à la fois une levée de fonds pour faire grandir votre entreprise, mais vous faites aussi une opération de communication.

En ce qui nous concerne, pour donner un exemple, nous avons lancé une opération de crowdfunding sur Ulule, pour vous demander d’aider au développement de notre chaîne Youtube dédiée aux entrepreneurs. Vous trouverez ci-dessous un lien vers le projet Ulule en question, qui vous donne un exemple concret de ce qu’il est possible de faire avec du financement participatif :

LINK ULULE

Notez que c’est plutôt le prêt ou la prise de participation qui vont toutefois vous intéresser.

Pour le prêt, l’intérêt fort est que la plupart des plateformes de financement participatifs ne demandent PAS de caution personnelle du dirigeant de l’entreprise. Et ça, c’est un gros avantage par rapport aux banques ! Voici quelques plateformes qui proposent du prêt professionnel : Unilend, PretPME, Lendix,

Et voici deux sociétés qui font de la levée de fonds (prise de participation via la foule) : WiSeed et Anaxago.

Comment financer le développement de son entreprise via les investisseurs

On en a déjà touché un mot ci-dessus, il est aussi possible d’aller chercher de l’argent pour financer le développement de votre société chez des investisseurs.

Pour commencer, il s’agit plutôt d’aller voir des Business Angels, qui vont investir à plusieurs, de 50 à 300.000 Euros. Il s’agit en général d’entrepreneurs qui ont réussi et souhaitent aider d’autres entrepreneurs à se développer. Attention : ils auront pour certains groupes de Business Angels des contraintes relativement fortes sur le type d’activité et ses caractéristiques. Un exemple : j’ai un jour présenté un projet de startup à un groupe de Business Angels basés dans l’Est de la France, qui étaient intéressés par le projet mais ont décliné d’investir car ils ne souhaitaient financer une société hors de leur région.

Certains Business Angels sont des milliardaires, qui ont beaucoup d’argent, et qui l’investissent comme de véritables mitraillettes. Citons en France Xavier Niel, le fondateur de Free, qui via son fonds Kima Ventures, a déjà investi des petits montants (50 à 100kEuros) dans des centaines d’entreprises.

Si vous avez besoin de davantage d’argent, il faudra aller voir des fonds d’investissement. Ils sont en général spécialisés sur des phases de développement spécifiques, capital-risque au début, capital-développement par la suite. Et ils peuvent investir de 500kE à des dizaines de millions d’Euros.

C’est auprès de ce type d’investisseurs que des startups Web telles que Blablacar lève des très grosses sommes, par exemple 177 millions d’Euros pour Blablacar.

financer le développement de son entreprise par un fond d'investissement

Les subventions, concours d’entrepreneurs, etc.

Il s’agit d’une grande mode en France et dans la plupart des pays développés. Les entrepreneurs se trouvent face à de nombreuses opportunités de participer à des concours d’entrepreneurs. Pour cela, ils doivent suivre tout un parcours du combattant pour prouver leur valeur : business plan, présentations, entretiens avec jury, présentations en public, etc.

C’est très formateur et utile pour se confronter à des tierces parties. Mais attention, comme vous le diront certains entrepreneurs, c’est aussi un beau risque d’oublier de réellement développer sa boîte et servir ses clients !

Notre pays qui adore taxer les citoyens et les entreprises, adorent en contrepartie aussi créer des subventions et aides en tout genre. Il faut bien dépenser l’argent qu’on a taxé ! Ici encore, il faut en général montrer patte blanche et remplir des dossiers, des présentations et autres documents, pour arriver à toucher l’argent. C’est en général cependant plus simple que pour un concours d’entreprise. Citons par exemple l’aide régionale « Chèque Numérique », dont m’a parlé il y a quelques années l’expert en infrastructure informatique, Vincent Philippot.

financer le développement de son entreprise par un concours de startups

Faire financer le développement de son entreprise par ses futurs clients

On en parle très rarement en France, mais il est possible de récupérer de l’argent pour financer le développement de son entreprise via vos futurs clients !

Tesla, la célèbre entreprise américaine de voitures électriques l’a fait récemment pour sa nouvelle voiture. En effet, la « Model 3 », n’existe pas encore mais Tesla a demandé des dépôts clients de 1.000 $ pour avoir la priorité lors de la sortie de voiture. Cela leur a rapporté des centaines de millions de dollars, il y a eu plus de 400.000 réservations.

Evidemment, il s’agit là d’un exemple de succès extrême. Mais rien ne vous empêche de tenter la même chose à une échelle plus petite et raisonnable pour votre propre produit ou service.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − 38 =