Pour une TPE ou un travailleur indépendant, il est impossible d’avoir en interne toutes les compétences nécessaires pour développer son entreprise. Du coup, vous pouvez recruter un freelance, pour obtenir ces compétences manquantes, de manière ponctuelle. Pas besoin de systématiquement se dire « il faut que j’embauche un salarié ».

Heureusement, car en France, embaucher un salarié reste compliqué, tant sur le plan administratif qu’au niveau des charges, relativement lourdes, à payer.

Et heureusement à nouveau, car il y a des freelances très professionnels dans notre pays, et hors de nos frontières. C’est un vivier d’énergie et de compétences pour votre société, qu’il ne faut pas négliger !

Voyons dans cet article une méthode éprouvée pour recruter un freelance, et un bon !

Etape n°1 : Définir le Profil et les Compétences avant de recruter un Freelance

Commençons par le commencement.

Il faut, comme toujours, définir ce que vous souhaitez.

Vous souhaitez quelqu’un qui puisse se déplacer régulièrement dans vos bureaux ? Dans ce cas, la situation géographique du freelance comptera pour beaucoup.

Vous avez besoin que le freelance ait des compétences techniques très précises ? Notez-les d’emblée pour ne pas oublier cela pour plus tard.

Votre budget est limité et vous cherchez donc un freelance à budget adapté ? Encore un critère à avoir en tête avant de vous mettre en recherche.

recruter un freelance

Etape n°2 : Recruter un Freelance par campagne Emailing

Ce titre est un peu provocateur. Qui aurait l’idée de faire une campagne emailing pour recruter un seul freelance ?

Et bien moi, oui. Vous pourriez faire une petite campagne d’emailing auprès de 100 ou 150 freelances correspondant aux critères listés au point 1.

Voici pourquoi :

  1. Vous multipliez ainsi le nombre de réponses et de profils parmi lesquels vous pourrez faire votre pré-sélection,
  2. Vous obtiendrez peut-être de bonnes idées et suggestions lors de vos échanges avec les freelances qui vous répondent : cela fera de vous un meilleur acheteur auprès du freelance que vous retiendrez. Cela vous donnera peut-être aussi de bonnes idées pour développer votre entreprise, tout simplement,
  3. Vous allez peut-être repérer des freelances dont vous n’avez pas besoin tout de suite, mais qui seront utiles dans 6 mois ou 1 an, conservez leur email et numéro de téléphone !
  4. Vous faites connaître votre entreprise à des gens, qui eux-mêmes connaissent des gens (leur réseau pro), et parmi ces réseaux professionnels figurent peut-être des clients pour vous,
  5. Enfin, nombreux freelances ne sont pas disponibles ni intéressés, ou encore leur profil/CV en ligne n’est pas à jour. Alors imaginez si vous deviez contacter les freelances un par un, attendre la réponse négative ou positive pour chacun, puis passer au suivant. Votre projet de recrutement d’un freelance durerait 6 mois !

Ma méthode est un peu « brutale », mais elle donne des résultats indéniables. Foncez et donnez-vous du choix.

Besoin d'aide pour recruter ou optimiser votre entreprise, contactez-nous !

Etape n°3 : Et via les Réseaux Sociaux

Toute occasion est bonne pour faire parler de soi (favorablement).

Le fait que vous avez besoin de recruter, même si ce n’est pas un salarié mais un freelance, vous permet de mettre en avant votre business.

Vous pourriez donc suivre ce type de processus :

  1. rédiger un petit article sur votre blog d’entreprise, indiquant que vous recrutez actuellement un freelance,
  2. prendre l’URL de cet article de blog et diffuser l’info sur votre page Facebook, votre compte Linkedin, Twitter, etc.
  3. et demander à vos contacts proches de bien vouloir partager l’info aussi, pour vous filer un coup de main,
  4. vous pourrez aussi directement envoyer des messages aux freelances présents sur les réseaux sociaux.

Ne soyez pas timide : Internet vous donne la possibilité de contacter plein de monde, sans forcément devoir y passer votre journée.

recruter un freelance via les réseaux sociaux

Etape n°4 : L’envie et l’intuition, pour recruter un freelance…

OK, vous avez maintenant contacté pas mal de freelances et vous commencez à avoir des réponses.

Vous pourrez facilement faire un premier tri : les freelances qui vous répondent suffisamment vite et sont réactifs, et dont les réponses paraissent très pertinentes, sont probablement un choix pertinent.

Mais si vous avez 5 candidats très pertinents et professionnels, comment faire ?

Je vais vous surprendre, mais à compétences et professionnalisme égaux, laissez ensuite la loi suivante vous guider : 50% d’envie + 50% d’intuition = 100% de chances de votre côté. Attention ! Ceci ne vient qu’après la vérification poussée des compétences (CV), références et projets déjà réalisés par le freelance…

En effet, posez-vous ces deux questions :

  • Est-ce que j’ai envie de travailler avec cette personne ? Correspond-elle à ma personnalité et à ma façon de fonctionner ?
  • Est-ce que je « sens bien » les compétences de ce freelance ? Est-ce qu’au-delà de son CV, j’ai l’impression qu’il est authentiquement compétent et que ce n’est pas de l’esbrouffe ?

Etape n°5 : Tester et retester…

Voilà, vous avez terminé de recruter un freelance et choisi celui avec lequel travailler.

La dernière étape est simple mais souvent négligée : il vous faut maintenant tester votre freelance. L’une des raisons pour lesquelles les gens sautent cette étape est psychologique.

Besoin d'aide sur votre marketing sur Internet ? On vous aide avec notre offre dédiée !

Vous avez déjà fait votre choix, donc ce choix doit être le bon, non ? Non, pas forcément. On peut faire des erreurs. C’est cela qui est difficile pour notre cerveau à admettre 🙂

Alors, soyez humble, dites-vous qu’il est possible que vous ayez malgré tout mal choisi. Et demandez à votre freelance de travailler sur un projet test (mais utile et productif pour vous : par exemple commencer à travailler sur le vrai projet). Demandez-lui de travailler quelques heures, quitte bien sûr à le payer. Vous pourrez ainsi déterminer s’il travaille bien et est réactif, dans des conditions proches du réel.

recruter un freelance et le tester

Pour conclure

En tant que chef de petite entreprise, d’abord dans la traduction avec Trad Online, puis aujourd’hui dans le conseil en développement d’entreprise et le marketing digital, je fais appel à des freelances au quotidien, et je suis ravi des possibilités que cela m’ouvre dans le développement de mon activité professionnelle.

J’espère que cet article vous convaincra de vous aussi tenter cette solution.

Et si vous avez besoin d’aide, je vous propose bien entendu mes services pour recruter votre équipe de freelances !

Bon recrutement de freelances ! 🙂

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 2 =